Invitation au voyage

Invitation au voyage

Mon séjour en Ardèche, un challenge d’aventurier

séjour en Ardèche.jpg

En juin dernier, je suis arrivé au Mas de Carla, un des gîtes proposé par les Gîtes d’Occitanie, prêt pour l’action. C’était, après tout, ma porte d’entrée sur l’Ardèche que je rêve de descendre en Kayak depuis un moment. Oui, les gorges de l’Ardèche, une des activités les plus célèbres et les plus aventureuses de France, une aire de jeux pour les plus téméraires. Je suis donc parti avec un esprit conquérant, un esprit de sportif, et pourtant tout autre chose m’attendait. Les chats allongés au soleil, les enfants qui courent entre les  poiriers et les abricotiers, le propriétaire de la ferme, Raphaël, me saluaient avec des plateaux de saucisson, du fromage et du vin de chèvre local. Bon ben pour l’aventure on baissait d’un bon degré.

 

Après avoir déposé mes bagages dans une chambre délicieusement décorée, j’ai rejoint sa famille à l’ombre des mûriers. Me tendant un verre de vin du pays en disant « Pour comprendre l’Ardèche, » Raphaël est une personne délicieuse qui sait accueillir ses hôtes. Il est viticulteur et possède 60 hectares de vignes luxuriantes, « tout le monde doit avoir le goût de l’Ardèche. » Cela a été mon genre d’acclimatation.

 

Avec un verre de son beau Côtes du Vivarais blanc, j’ai pris mes repères. Ce matin j’étais encore à Londres puis j’ai entamé mon voyage avec Eurostar jusqu’à Lille, puis en TGV jusqu’à Valence. Je suis arrivé à peu près à 14 heures. Honnêtement le voyage est parfait, le train en France va vite et est particulièrement confortable; En quelques heures je me retrouve dans le sud de la France dans une de ses plus belles régions. Arrivé à Valence j’ai pris un bus local, mais lors de notre contact le propriétaire du gîte m’avait proposé de faire la navette.

 

Le voyage en bus est superbe. A l’est, serpente le Rhône. Puis on traverse la rivière Ardèche pour entrer dans le pays que je viens visiter : l’Ardèche méridionale.

 

Au final, moi l’aventurier, je n’ai pas fait de canoë et j’ai passé  8 jours à flâner et à profiter du gîte, un vrai régal !

 

Florence m’a préparée chaque jour des spécialités locales, je me suis promené souvent le long de la Ligne, la rivière longeant Largentière, la ville médiévale proche du gîte. J’ai adoré le soleil du levé au couché,  j’ai adoré le boudin noir et les pâtisseries aux pommes, la charcuterie, la soupe froide de tomate et de fromage de chèvre, le tout arrosé de vin blanc. Je suis parti en sachant que Raphaël serait heureux ; je goûtais l’Ardèche dans tous les sens et j’ai encore faim.



15/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres